Profitez des meilleurs taux de nos partenaires bancaires

Nos banques partenaires
Prêt-In-Fine.com, Courtier spécialiste du Crédit In Fine

 

Déduction d'intérêts de prêt immobilier : n'oubliez pas !

Déduction d'intérêts de prêt immobilier : n'oubliez pas !En pleine période de déclarations de revenus, est-il nécessaire de rappeler que les personnes ayant acheté, fait construire ou transformé leur résidence principale en 2008, peuvent déduire une partie des intérêts d'emprunt immobilier ? A discuter avec certains accédants à la propriété aujourd'hui, il semble bien que cette mesure de la loi TEPA mise en place en 2007 soit parfois oubliée. Pour ceux-là, petit rappel.

Contribuables français, vous avez jusqu’au 29 mai pour renvoyer votre déclaration d’impôts 2009 basée sur les revenus 2008. Pour réduire la facture, voire gagner de l’argent, n’oubliez pas que les intérêts payés dans le cadre d’un prêt immobilier font l’objet d’un crédit d’impôt.

Tous les contribuables peuvent bénéficier de ce crédit d’impôt.

Il concerne de nombreux prêts immobiliers puisqu’il s’agit de déduire une partie des intérêts versés dans le cadre d’un emprunt destiné au financement de votre résidence principale (qu’il s’agisse d’un prêt classique, d’un prêt relais…). Pour bénéficier de ce crédit d’impôt, il suffit de renseigner les cases VY et VZ de votre déclaration de revenus 2008 en y reportant le total des intérêts payés. Normalement, vous trouverez cette information dans le tableau d’amortissement de votre offre de prêt.

Dans le détail, ce crédit d’impôt sur les intérêts d’emprunt s’élève à 40% des intérêts versés sur son prêt immobilier la première année, puis 20% les quatre années suivantes. Les intérêts déduits sont soumis à un plafond à hauteur de 3 750€ pour une personne seule et 7 500€ pour un couple qui fait une déclaration d’impôt commune. Ce plafond est majoré de 500€ par personne à charge et il est doublé dans le cas où l’un des membres du foyer est handicapé (7 500€ pour une personne seule et 15 000€ pour un couple soumis à l’imposition commune). Lorsque le prêt démarre au cours d’une année, en mars par exemple, les 40% s’appliquent jusqu’en février de l’année qui suit. La déduction se calcule donc sur les 5 premières années de remboursement du prêt qui peuvent s’étaler sur 6 années fiscales consécutives.

Si vous payez très peu d’impôt, déclarez tout de même ces intérêts car ce qui dépasse l’impôt dû vous sera reversé !

13 mai 2009


< Retour aux actualités 2009

Pour obtenir un DEVIS GRATUIT
de demande de crédit in fine, il
vous suffit de remplir le formulaire
de simulation
 

VOTRE SIMULATION

GRATUITE ET IMMEDIATE


Cnil garantie confidentialité

Pret-in-fine.com © 2014   |   Contactez-nous   |   Mentions légales   |   Plan du site