Profitez des meilleurs taux de nos partenaires bancaires

Nos banques partenaires
Prêt-In-Fine.com, Courtier spécialiste du Crédit In Fine

 

2008 : l'assurance-vie résiste malgré la crise

2008 : l'assurance-vie résiste malgré la criseL'année 2008 rime pour beaucoup avec crise, tourmente, plongeon des marchés et autres faillites bancaires, pourtant les assurances-vie montrent une grande résistance.

Le bilan de l’année permet de constater qu’en termes de rendements et de taux de revalorisation, seuls les « Livrets A », et certains comptes à termes bancaires ont fait mieux que les contrats d’assurance-vie. Ces derniers ont connu un recul de leurs rendements de 0,2% en moyenne par rapport à 2007. Un très faible recul si on le compare à la chute monumentale de toutes les places financières mondiales.

En effet, les épargnants français font confiance à l’assurance-vie qui représente plus de 1 000 milliards d’euros épargnés. Ils ont raison puisqu’à l’heure actuelle, les fonds en euros sont une des solutions les plus sécurisées pour faire fructifier avantageusement son épargne. Ainsi, malgré la crise, les assureurs ont réussi à maintenir le rendement des contrats d’assurance-vie à un niveau proche ou supérieur à 4%. Surtout composés d’obligations et de produits de taux, les fonds n’ont pas connu de dégringolade contrairement aux marchés actions.

Une bonne nouvelle mais il faut rester prudent ! Si les assureurs ont réussi à maintenir des rendements aussi avantageux malgré la crise, c’est qu’ils ont dû mettre la main au portefeuille. Pour gonfler les rendements artificiellement, les différents assureurs ont redistribué une partie des réserves bénéficiaires des années précédentes. Logique puisque ces réserves, constituées les bonnes années, servent à compenser les moments où la conjoncture semble moins favorable. Oui mais si la conjoncture ne s’améliore pas de si tôt, certains assureurs, très occupés à gonfler les rendements pour séduire les clients, risquent de se retrouver à court de réserves.

De plus, si les assurance-vie ont bénéficié d’un aussi bon rendement en 2008, c’est aussi parce que jusqu’en octobre de cette année-là, les taux des obligations restaient à des niveaux soutenus. En effet, du fait de la dévalorisation des actions, les banques et les compagnies d’assurances étaient prêtes à payer très cher l’argent déposé chez elles pour couvrir leur besoin en fonds propres.

Mais suite aux mesures gouvernementales d’aides aux banques et à la dégringolade des taux de la BCE (de 4,25% à 1%), les rendements 2009 et 2010 seront-ils encore supérieurs à 4% ? Quoiqu’il en soit, l’assurance-vie semble rester un placement attractif puisqu’il permet de faire croître son pouvoir d’achat rapidement bien que l’inflation soit en berne.

4 mars 2009


< Retour aux actualités 2009

Pour obtenir un DEVIS GRATUIT
de demande de crédit in fine, il
vous suffit de remplir le formulaire
de simulation
 

VOTRE SIMULATION

GRATUITE ET IMMEDIATE


Cnil garantie confidentialité

Pret-in-fine.com © 2019   |   Contactez-nous   |   Mentions légales   |   Plan du site